Archives de l’auteur : Sirikamol

A propos Sirikamol

THAILANDE

Les droits des femmes

Depuis que les droits de l’homme existent, il existe également des revendications des femmes et des filles. Cette action militante des femmes brise les normes sociales et les tabous culturels pour que les femmes puissent s’exprimer, être chef de file et organiser des campagnes pour leurs droits.
Les femmes organisent des campagnes contre la torture, la violence domestique, l’égalité de traitement au travail et l’accès au crédit. En outre, elles créent des organisations pour se défendre du viol et de la violence sexuelle qui peuvent les terroriser.
De nombreuses femmes aujourd’hui en Thaïlande, qui sont victimes de viol et de violence sexuelle, n’osent pas le signaler à la police. Il est certain que c’est à cause des valeurs culturelles et sociales que les victimes restent silencieuses. Elles ont honte de le dire à d’autres parce qu’on fait croire que c’est la cause de l’imprévoyance des femmes. En vérité, c’est de la faute des hommes. Ils sont intempérants et insensés. Alors, les gens devraient changer d’idée pour que les femmes et les filles violées revendiquent leurs droits en tant que citoyennes.
Un autre bon exemple c’est les femmes en Chine: quand les femmes chinoises sont mariées et prêtes à avoir un enfant, elles ne peuvent avoir qu’un seul enfant. Je trouve ceci injuste car les femmes des autres pays peuvent en avoir autant qu’elles veulent. Les femmes chinoises ont les mêmes droits que les autres femmes du monde, toutes les femmes doivent avoir les mêmes droits et les mêmes libertés, c’est pourquoi elles ont comme les autres le droit de vivre leur propre vie comme les autres.
Finalement, nous, les hommes et les femmes, sommes tous nés égaux et libres. Nous avons la même égalité et liberté, c’est-à-dire que ce qui compte pour être un être humain ce sont les valeurs de l’humanité. Nous devrions tenir compte de ces droits de l’homme et de l’égalité. Nous pouvons nous exprimer comme il est annoncé dans les droits de l’homme.