La Liberté D’expression en Afrique du Sud

La Liberté D’expression en Afrique du Sud
Quand j’étais un jeune garçon qui grandissait dans une société libre et démocratique en Afrique du Sud, on m’a raconté des histoires magiques d’un temps ou les cieux étaient ouverts à répondre aux prières de tous les Noirs d’Afrique du Sud de ce temps. Ils parlaient d’une ligue de gentlemen extraordinaires qui descendaient du ciel pour combattre les batailles contre lesquelles nous ne pouvions lutter nous-mêmes, pour protéger notre liberté,  se sacrifier pour qu’un jour nous pussions avoir le droit à la liberté d’expression et la liberté d’associations dans une Afrique du Sud démocratique ; je parle d’hommes comme Nelson Mandela.
Le bouquet des ancêtres qui ont perdu leur vie en sacrifice pour notre liberté doit se retourner dans leurs tombes. Parce que les gardiens démocratiques qu’ils ont laissés derrière eux, à savoir le Congrès National Africain ou notre gouvernement au pouvoir en Afrique du Sud, envisage d’adopter une législation qui va secouer le cœur même de notre démocratie ; beaucoup appellent cela l’heure la plus sombre de notre démocratie. Ces gardiens veulent adopter le projet de loi sur la Protection de L’information de L’Etat, autrement connu comme le projet de loi sur le secret. Ceci est un chemin pour les fonctionnaires corrompus du gouvernement d’éradiquer ou de cacher tous éléments de preuve qui pourraient les lier à des activités illégales.
Certains sont même allés dans la mesure extrême de dire que l’adoption de ce projet de loi sera la mort de notre jeune démocratie, dans le sens que ce projet de loi adopte les tendances secrètes du régime de l’apartheid qui n’avait aucune responsabilité envers son peuple. Les médias et la société civile ont désigné ce projet de loi sur le secret comme anticonstitutionnel parce qu’il porte atteinte à notre Déclaration des droits, en particuliers nos droits d’Accès à Information et d’Expression. De plus, le gouvernement menace les journalistes d’investigation qui des informations sur ce dossier classé « intérêt de L’Etat ». Certains sont même emprisonnés pour avoir dénoncé les mauvaises actions de notre gouvernement, ce qui est une atteinte à notre Déclaration des droits en matière de liberté d’expressions. Cette législation aura également un impact négatif sur la politique Sud-Africaine, car elle va éliminer toute forme de concurrence. L’opposition n’aura plus aucune influence politique pour attirer les électeurs de leurs côtés. En même temps, cette loi a le potentiel de chasser les investisseurs étrangers et les encouragerait à investir dans d’autres économies plus stables, laissant de nombreux Sud-Africains sans emploi.
Comme la jeunesse de l’Afrique du Sud nous allons travailler en équipe pour éduquer les uns les autres sur nos droits à prévenir la mauvaise gestion de nos ressources et sur les pouvoirs de vote pour les personnes qui vont servir les Sud-Africains et non leurs propres agendas secrets. Que la nouvelle génération se batte pour ce qu’elle croit et dise non à la corruption en Afrique du Sud.

Nom : Rija RATOLOJANAHARY
Pays : Madagascar
Démocratie : Il y a démocratie quand l’Etat, à travers les différentes institutions, peut garantir les droits de tous et chacun ; des droits qui vont permettre à chaque citoyen de s’impliquer activement dans la vie collective.
Solution : Les sociétés civiles soutenues par le peuple doivent mener des actions de lobbying auprès des décideurs politiques afin d’empêcher l’adoption de cette loi.
Nom : Michael Dantas
Pays : Brésil
Démocratie : la démocratie est une forme de vivre. Plus que le droit de voter, dans une démocratie on doit avoir le droit de participer sur les décisions et l`application de la politique publique. Avoir de l’« accountability « et des lois justes et respecter la constitution sont des principes fondamentaux de tout système politique aspirant à la démocratie.

Nom : Husam Othman
Pays : Yémen
Démocratie: la démocratie n’est plus une question de seulement issue des droits, c’est en fait, la réalisation de ces droits dans la vie quotidienne du public.

Attika : Animatrice
Si je devais définir la démocratie en quelques mots, je dirais tout simplement que celle-ci lorsqu’ elle est correctement appliquée est ce qui permet a un peuple de pouvoir s’affranchir de la tyrannie, de l’autoritarisme et du totalitarisme.

Moyo Yolanda
Zimbabwe
Selon moi, je crois que le sujet de la démocratie est très divers surtout dans la situation de l’Afrique du sud. C’est malheureux que les mots du gouvernement et leurs actions sont très différents.

Nom : POWELL John
Pays : La Jamaïque (La Caraïbe)
Personnellement, la démocratie est quelque chose que beaucoup de gens définit dans une manière ce que n’est pas très logique. A mon avis, c’est primordial qu’on fasse attention à la définition de la racine principale de ce mot : le peuple. Donc, la démocratie est l’opportunité donnée aux citoyen(ne)s pour choisir un gouvernement ce que c’est capable de gérer le pays et en plus, capable et prêt à faire attention aux besoins de les citoyen(ne)s au-dessous leurs intérêts.

Nom : Rodriguez Jorge
Pays : Les Etats-Unis d’Amérique
A mon avis, la démocratie c’est les droits des citoyens ; le droit d’égalité et liberté. Alors je pense qu’avec le droit de pratiquer et d’utiliser notre liberté, nous pouvons réaliser beaucoup de choses surtout avec les objets qui se partaient a notre gouvernement. Comme ça nous pouvons changer et influencer des officiers de notre gouvernement à faire que nous voulons dans la société.

Nom : Ramin Ahmedov
Selon moi, la démocratie est le fondement de la paix, de la justice et de l’humanité. Il est absurde de parler de tout ça sent la démocratie. Un Etat juste est un Etat qui garantit  les droits à tous ses citoyens, ils ne peuvent en être privés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>