Archives du mot-clé droits de l’homme

La Théorie des Droits de L’Homme

On parle toujours des Droits de l’Homme. Surtout après la seconde guerre mondiale, ce domaine est devenu plus célèbre. Parce que les gens ne veulent plus désormais faire la guerre et ils ne demandent qu’une seule chose: le respect de l’être humain. Donc est-ce qu’on connait les droits de l’Homme suffisamment ? Dans ce cadre il faut alors indiquer la théorie des Droits de l’Homme.

En premier lieu quand on analyse l’histoire des Droits de l’Homme, on rencontre les règles nationales comme la Magna Carta (1215), la déclaration de Virginie, l’Habeas Corpus, la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen Français. Ces déclarations, ces textes devinrent comme un modèle pour le domaine international avec le temps.

Pour le fonctionnement des Droits de l’Homme, on a besoin de l’existence d’Organisations Internationales qui peuvent appliquer la répression, les amendes contre la violation des droits fondamentaux et des libertés. Il faut mettre en place un mécanisme des Droits de l’Homme au sein du Conseil de l’Europe. La Convention Européenne des Droits de l’Homme et des Libertés est plus importante dans ce point.

Quant aux caractéristiques de Droits de l’Homme :

C’est un droit dérivé des droits nationaux.

Il y a un rôle d’unification. Les Droits de l’Homme se développent grâce aux organes législatifs, exécutifs et juridiques des États.

Les Droits de l’Homme sont un droit objectif et écrit.

Ce n’est pas un droit qui se charge de résoudre les problèmes mais qui consiste à régler les conflits internationaux. Ces objectifs sont la protection de l’individu sans faire aucune distinction.

Ce droit utilise les notions du droit international public.

En 3ème lieu il y a 3 groupes de droits dans les Droits de l’Homme :

1ère génération: Civils et politiques qui reflètent les droits classiques comme le droit d’élire et d’être élu, la liberté d’expression, etc.

2ème génération: Ce sont les droits économiques, sociaux, culturels comme le droit à l’éducation, la santé, etc.

3ème générations: On voit les droits qu’on appelle les droits de solidarité comme le droit à la protection de son environnement.

Il faut constater l’application des Droits de l’Homme dans les différents systèmes juridictionnels.

Dans la protection des Droits de l’Homme où il y a deux types de système de protection: l’un est juridictionnel et l’autre est non-juridictionnel:

Juridictionnel dispose d’une cour constitutionnelle, on rencontre une confiance énorme dans les juges, le système juridique se divise en deux comme la juridiction administrative et la juridiction judiciaire répressive. Mais il y a certaines difficultés pour l’accès aux juges, car cela nécessite une ressource financière.

Non- juridictionnel existe dans les pays scandinaves et les pays de Common Law. On a l’exemple de la Grande Bretagne et des États-Unis. La Grande Bretagne est un pays qui n’a pas une constitution écrite qui garantit les droits et les libertés. Mais il y a une tradition ayant une valeur traditionnelle. Aux États-Unis, on constate le système de l’impeachment, des Checks and Balance. C’est une action de contrôle de l’organe législatif contre l’exécutif. Dans les pays scandinaves, on voit le système d’ombudsman.