Archives du mot-clé l’avortement

Les avortements et pourquoi je suis contre

Dans mon pays, l’avortement est legal, alors si une femme enceinte ne peut pas ou ne veut pas accuelir son bébé, elle a le droit d‘avorter. Les femmes partout dans le monde lutte pour avoir le droit d’avorter. Pendant la conférence avec madame Claire Serre-Combe, elle a parlé d’une campagne „My body is mine“ pour la légalisation des avortements dans touts les pays démocratiques. Ok, les femmes veulent avoir le droit de faire se qu’elles veulent avec leurs corps, d’accord. Mais est-ce que nous n’avons pas oublié quelqu’un?? Est-ce qu’il y a des enfants qui lutte pour le droit de vivre? Bien sûr que non. Non. Parce que qui peut lutter en étant prisonnier dans le ventre de sa maman? Comment est-ce qu’un bébé dans le ventre de sa maman peut-il dire „J’ai le droit de vivre!“ ? Comment peut-il manifester? Crier? Comment peut-il défendre ses droits? Il ne peut pas, car c‘est sa maman qui se doit de le protéger, qui lui donne à manger, qui le caresse et qui le bichonne … Il grandit pour pouvoir, un jour, vivre dans ce monde avec sa famille et devenir la joie matérialisé pour sa maman et son papa, qui lui ont donné la vie. Pour moi, c’est un miracle. Je ne peux que lutter pour les autres enfants, parce que moi je peux parler car j’ai été épargnée par l’avortement , moi j’ai actuellement la voix pour le représenter .. Nous tous, qui avons eu cette chance de voir le jour.

L’ avortement = irresponsabilité. C’est comme si on voudrait manger sans limite et demander de ne pas grossir. Si on est prête pour la vie sexuelle, on doit être prête pour devenir maman en même temps et prendre la responsabilité de ce que on fait.

Le but de ma vie ce n’est pas de profiter le plus possible des droits que j’ai. Pour moi, le but c’est de construire avec mon mari une famille où chacun à ses droits, mais en défendant ses droits regarde et respecte aussi les droits des autres.

Il faut se respecter. Même si les bébés ont au début seulement quelques millimètres. Ce sont les être humaines, comme toi et moi. Ils vont prendre notre place quand nous ne serons plus là.

Un enfant, c’est un trésor. Mais en cette époque on a peur des enfants. On les tue, comme les ennemis.

L’avortement est égoïsme. L’avortement, est une guerre silencieuse. Si on vous souhaitez vivre en paix, arrêtez cette guerre maintenant !

bébés