Archives du mot-clé lutte contre les discriminations

Lutte contre les Discriminations

La société française est très connue pour la liberté, l’égalité et la fraternité : devise de la France. Ainsi que la tolérance représente bien qu’il y a une large diversité religieuse et raciale en France.
Au cinquième jour du programme, on a abordé le sujet de la ‘lutte contre les discriminations’ et j’en suis venue à réfléchir sur la tolérance après une question posée par une participante. En 1995, en Corée du sud, a été publié un livre ‘Je suis chauffeur de taxi à Paris’ de Saehwa HONG qui parle de la tolérance dans la société française. C’est-à-dire, le concept de tolérance a toujours été positif dans la société coréenne et un modèle à suivre et je faisais partie des gens qui pensent que la tolérance est la valeur qui devrait être présentée à la société coréenne. Par conséquent, cette question est un coup frais pour moi.
Par ailleurs, Nicolas Gougain, porte-parole de l’interassociative LGBT a expliqué la situation de la France au moment où la question du mariage pour tous – sujet brûlant – s’est posée récemment. Pendant très longtemps, la France a semblé être très ouverte à toutes les personnes ayant une identité sexuelle différente mais une fois que le débat du « mariage pour tous » a commencé, celui-ci a rencontré une vive opposition. Soit la tolérance en France n’est pas réellement composée de compréhension et d’acceptation, soit il s’agit davantage d’une espèce de « Je vous admets, mais ne vous montrez pas trop ».
A ce point, s’il y a quelqu’un comme moi qui a mal compris le concept, j’espère que vous savez exactement à la définition de la tolérance.
Selon le dictionnaire LAROUSSE, la définition de verbe « Tolérer », c’est :
1) Permettre quelque chose bien que ce ne soit pas conforme au règlement, au statut, à la loi, etc
2) Considérer avec indulgence quelque chose, un comportement, ne pas le punir, le laisser passer
3) Supporter quelqu’un, quelque chose, accepter leur présence.
Dans la définition, on peut comprendre clairement que : quand on dit que je tolère quelqu’un, il y a une hypothèse inacceptable, le fait que le quelqu’un est faux, incorrect et anormal.
Peut-on appliquer la norme à la race, la religion, l’identité sexuelle etc ?